EXPO PHOTO : « L’effet miroir : un sujet de réflexion »

Samedi 27 et Dimanche 28 Janvier
Vernissage Vendredi 26 janvier à 18 H 30
Centre Culturel J. Penso, Place Leenhardt

 Du vendredi 26 janvier au dimanche 28 à l’ Espace culturel Jean Penso (ex Ostau de Clapiers), L’Atelier Photo de Clapiers vous invite à venir partager un week-end photographique.  Cette année les photographes de l’APC  exploreront toutes les facettes réfléchissantes de ce thème :

Au détour d’un paysage, d’un fragment reflété par une flaque de pluie abandonnée après l’orage, figer un moment fragile et inoubliable de beauté…

Saisir les leurres et perspectives inattendues que renvoient miroirs, vitrines ou aciers polis de nos environnements urbains …

Interroger sa propre image, entre fiction poétique et connaissance de soi..

Aller à la découverte de l’étonnant parfois à partir de la simple banalité du quotidien… !

Cette manifestation débutera vendredi 26 janvier à 18h30, par le vernissage suivi de la présentation des résultats du concours photo ouvert aux photographes non membres de l’APC.

Elle se prolongera tout au long du week-end par la visite commentée de l’exposition, des diaporamas, ateliers et conférences. Le film « La rose pourpre du Caire »  sera projeté à la salle Malige dimanche 28 janvier à 17 heures.

Les Boutographies 2019, c’est parti pour l’Atelier Photo de Clapiers!

Le Mardi 9 Janvier, nous avons reçu Arnaud Laroche, directeur des Boutographies et animateur de l’opération « Villages en Photographie ». Il nous a présenté les objectifs des Boutographies et ses propositions de travail pour l’APC, échelonnées sur deux années. Le CA a décidé d’inscrire l’APC dans cette démarche, qui présente pour l’Atelier comme pour chacun de ses membres de nombreux bénéfices.

Un peu d’histoire

Les Boutographies ont été lancées il y a quelques décennies par une association du quartier Boutonnet, et sont maintenant devenues un festival international de Photo très connu, intégré dans le circuit comme dans la Métropole. Il est désormais hébergé au Pavillon populaire. Outre un concours ouvert aux Photographes individuels qui soumettent un projet, les Boutographies comportent un volet en direction des clubs photo de la Métropole, c’est l’opération « Villages en Photographie ». C’est dans ce cadre que l’APC s’inscrit avec notamment nos amis de Saint Drézery.

Ca consiste en quoi pour les photographes de l’Atelier?

L’objectif est de proposer une série de 15 photos, sur un sujet choisi par chaque participant, présentées sous forme d’un diaporama, au cours du printemps 2019. Les diaporamas sont projetés en continu au cours des Boutographies, au Pavillon populaire. C’est donc une excellente vitrine pour les participants. Ils auront en outre la possibilité pendant le festival de soumettre leurs travaux personnels (différents de leur diaporama)  à  des photographes professionnels.

Comment et quand ?

De Février à Septembre 2018, tous les membres de l’APC motivés pour travailler sur un projet perso à définir au départ, se retrouveront une fois par mois, et travailleront avec A. Laroche ou sa collègue, pour présenter leur projet et leurs photos. Ils pourront également  découvrir le travail d’autres photographes. Chacun aura donc en Septembre un stock de photos réalisées pour leur projet. A partir de Septembre, et jusqu’à printemps 2019, ils réaliseront le choix des photos et concevront leur diaporama, toujours avec le regard critique et bienveillant d’Arnaud et de son équipe.

Qui peut participer ?

Tous, la seule condition et d’avoir un projet qui soit en relation avec Montpellier au sens de la Métropole, les photos de voyage n’étant pas éligibles.

Si vous souhaitez participer, faites le savoir à Robert et nous vous inscrirons pour la première séance de Février.

Les réunions auront lieu chaque premier Jeudi du mois en bas à l’atelier .

Première Réunion: Jeudi 8 Février à 19 H, à l’Atelier (en bas).

Venez participez au concours photo 2018 de l’APC !

À vos appareils photos !

Du vendredi 26 au dimanche 28 janvier 2018, l’Atelier Photo de Clapiers organise son exposition annuelle à l’ Espace culturel Jean Penso (ex Ostau de Clapiers).

Comme les années précédentes, l’Atelier Photo vous propose de jouer avec nous en participant au concours sur le thème de notre exposition :

 L’effet miroir, un sujet de réflexion ?

Faîtes-nous parvenir le fichier de votre photo (format JPEG minimum 3 Mo,  maximum 5 Mo) entre le dimanche 17 décembre 2017 et le dimanche 14 janvier 2018.

Comment procéder ?
Veuillez d’abord consulter le règlement complet du concours APC 2018 qui précise toutes les modalités, puis remplissez et envoyez ce formulaire d’inscription avec votre photo. Et c’est tout !

Un jury se réunira pour élire les meilleures photos. Le 1er prix sera récompensé par un tirage grand format et sera exposé lors de notre week-end, du vendredi 26 au dimanche 28 janvier à l’ Espace culturel Jean Penso.

En cas de difficulté, rendez-vous sur la page contact  

L’Atelier n’a pas froid aux yeux…

Le Mardi 19 après la tombée de la nuit, et par un temps glacial, nous nous sommes retrouvés une bonne trentaine au bord du bassin Jacques Coeur, dans le nouveau quartier branché de Port Marianne. Les cygnes et les cols-verts, nous voyant opérer avec nos pieds non palmés, sont venus faire des grâces pour figurer sur les photos. Nous avons ensuite profité du miroir d’eau situé entre l’immeuble RBC et le Nuage de Starck, et certains se sont essayés à l’art du bokeh, en vue du P4 lancé par Luc la semaine dernière.

Très vite, plutôt que de battre la semelle, certains ont pris l’option de se mettre au chaud sous la piscine du Nuage (eh oui, car la piscine se trouve à l’étage, et le restaurant « Les grands enfants » qui nous accueillait se trouve au rez-de-chaussée, avec des hublots en plafond !
Bref, si vous ne comprenez pas, il faut aller y voir. Nous avons dégusté planches de charcuterie et excellents vins, dans une ambiance salsa, et c’était bon de se retrouver aussi nombreux pour célébrer la fête de la lumière en même temps que celle de l’amitié. Pour ne pas rompre le rythme, nous nous retrouverons le 9 Janvier prochain pour partager la Galette des Rois.

L’Atelier a reçu Gaëlle BERRÉHOUC

À l’initiative de Yves Fanjaud, l’APC a invité Gaëlle Berréhouc à venir nous présenter ses photos et sa démarche. Présentée par la presse comme photographe autodidacte, Gaëlle est une jeune femme passionnée par les contacts humains. Elle pratique couramment plusieurs langues slaves, et a parcouru le monde, muni d’un petit appareil photo numérique et de son smartphone. Elle porte sur les gens un regard plein d’empathie et de bienveillance. Nous avons apprécié  ses nombreuses photos de reflets et d’effet miroir. En particulier, celle prise dans la fenêtre d’un train en Russie. Son sens de la composition lui permet de mettre en valeur des personnages saisis dans leur spontanéité. Et d’apparier les photos ainsi obtenues pour produire des diptyques harmonieux. Ne manquez pas d’aller voir son site.

Dans une seconde partie de sa présentation, Gaëlle, qui se présente comme « génératrice de lien humain », nous a présenté ses nombreuses expériences de sensibilisation et de parcours interactifs.

 

 

 

Révéler les gens ordinaires et leur potentiel créatif, créer des occasions de rencontres, toujours ancrées dans une rue, un quartier ou une place, redécouvrir la sensibilité et les émotions liées à la rencontre des autres, tels sont les domaines d’excellence. Sa créativité et son imagination débordante sont alimentées par sa passion pour l’humain. Un bel exemple  d’optimisme qui est communicatif et bienfaisant. Nous la reverrons certainement à l’APC ou dans les divers événements qu’elle organisera à Montpellier ou ailleurs.

Ne manquez pas de visiter le site Pulsations Humaines qui est un ensemble de dispositifs participatifs dont le but est de créer du lien.

Crédit Photos : Roxane & Caroline

Objectifs croisés : l’exposition « Sur la route » à Villetelle clôture la Saison II.

Vendredi 8 à 18 H 30, nous avons installé et ouvert la dernière exposition de la série des Objectifs Croisés. L’exposition était organisée par le Club Photo de Baillargues, en relation avec la Mairie de Villetelle qui prêtait une salle flambant neuve, spacieuse et lumineuse.

La participation des photographes a été une des plus fortes de la saison, notamment pour le Club de Baillargues.

– Regards d’Aigues Mortes: 4 photographes, 7 photos, 3 suffrages
– Atelier Photo de Clapiers: 12 photographes, 18 photos, 3 suffrages
– Atelier numérique de St Drezery: 10 photographes, 14 photos, 16 suffrages
– PhotoPassion34 de Baillargues: 20 photographes, 27 photos, 45 suffrages

Le vote du public a eu comme d’habitude une forte connotation locale, et les voix se sont dispersées entre plusieurs photos. C’est encourageant pour le Club qui nous recevait.

Les résultats sont les suivants:
– Premier prix du thème « Sur la route »: Itinérance, de Stéphane Bretonneau, Baillargues, avec 7 voix
– Premier prix de la série « Mon histoire »: Odyssée himalayenne, de Joélle Fulcrand, Baillargues, avec 9 voix.


Le Comité de suivi d’Objectifs croisés se réunira en janvier pour faire le bilan de cette saison, et décidera de sa reconduction éventuelle en 2018.

Quand l’atelier prend l’air…..

Samedi 9 décembre, au petit matin, quelques courageux  se sont retrouvés au pied de l’éolienne pour partir en Camargue et profiter du beau temps promis par la météo. Le vent glacial souffle mais le soleil est déjà au rendez-vous.

À la sortie d’Aigues-Mortes, ses rayons illuminent les cornes des « bious » et nous ne résistons pas à une première halte. Jean-Claude s’approche un peu trop de la clôture avec son télé, et déclenche la colère du chef du troupeau, qui envoie un nuage de poussière. Belle entrée en matière pour une journée en Camargue.

Peu avant le pont de Sylvéréal, nous longeons la rive droite du Rhône et nous rejoignons le bac du Sauvage, que nous empruntons pour rejoindre le pont de Gau et sa réserve naturelle. Là, une belle surprise nous attend, car plusieurs centaines de flamants roses sont venus s’abriter dans la réserve. Nous aurons le loisir de les photographier sous toutes les faces, pendant plus de deux heures.
Au moment du pique-nique, le vent est tombé et le soleil et la bonne humeur réchauffe notre joyeuse bande, autant que le rouge partagé.

Après le pique-nique, nous avons mis le cap sur le Musée de la Camargue, situé au Mas du Pont de Rousty. À côté des collections et expositions consacrées à la découverte de cette île magique, il abrite un fond photographique numérisé original consacré à deux photographes du début du XX° siècle, Carles Naudot et Gaston Bouzanquet. Gaston Bouzanquet a notamment documenté la vie en Camargue à l’aide de prises de vue stéréoscopiques que l’on peut visionner à l’aide de lunettes adaptées.

Mais le plus émouvant dans cette visite sont les quelques planches originales de l’ouvrage de L. CLERGUE  « Camargue secrète« , soigneusement protégées dans leurs tiroirs de verre. Clergue nous donne en effet de la Camargue sa vision personnelle et poétique, presque surréaliste, à partir des craquelures, boursouflures et autres engelures de cette terre des extrêmes.

Il ne nous reste plus qu’à revenir sur nos pas, en direction des Saintes Maries de la Mer, au bord du Vaccarès, car le soleil se couche tôt, et le froid vif commence à refroidir nos ardeurs. Les ciels rougeoyants ne seront pas au rendez-vous, mais nous saisirons avec plaisir le retour d’une manade à son écurie.

Après un voyage retour sans encombre, nous sommes nous aussi ravis de retrouver l’éolienne et nos pénates. Nos cartes sont pleines de flamants roses, et nos mémoires pleines de bons souvenirs.

Sophie Leroux, la photographe des musiciens de jazz à l’APC

Le mardi 28 novembre à 20h30, l’atelier a reçu Sophie LEROUX, photographe des musiciens de Jazz.

Sophie Leroux a exposé au New Morning, au théâtre de Chaillot, à la Maison de la Photo à Paris, au Palais des Sports à Paris, à la Villette en Italie, au Qatar….. mais aussi aux Rencontres d’Arles.

La liste des artistes qu’elle a photographiés est impressionnante d’Al Jarreau à Phil Woods en passant par Marcel Azzola, B.B. King, Pat Metheny, EST, Ron Carter, Dee Dee Bridgewater, James Brown, Ornette Coleman, Chick Corea, Gil Evans, Stéphane Grappelli, Johnny Griffin, Little Richard, Wynton Marsalis, Brad Mehldau, Milton Nascimento, Michel Petrucciani, Dewey et Joshua Redman, Sonny Rollins, Martial Solal, McCoy Tyner, et bien d’autres…..

Voilà ce qu’en dit la presse : « Du New Morning au Sunset en passant par les vastes scènes des festivals de jazz, glissant des plus modestes caves aux bastringues les mieux huppés, elle voit sans être vue, planquée derrière une colonne ou dans un coin discret, capturant la lumière de ses sujets en y pensant très fort mais sans la réfléchir : une espèce de corps noir qui absorberait le musicien en douce pour le décanter en grains d’argent ».

Elle a déjà publié « Le Jazz au bout des doigts » : Une sélection de quarante clichés glanés sur les plus grandes scènes de Jazz. Une de ses « marques de fabrique », c’est son intérêt pour les mains des artistes.

Au-delà de cette carrière bien remplie et couronnée de succès, nous avons rencontré une personne qui nous a tous impressionnés par sa simplicité et sa générosité. Le Mercredi matin, elle a consacré du temps aux photographes de l’APC qui souhaitaient recevoir ses conseils pour améliorer leurs photos.

Cliquez ici sur le lien de son site.

Crédit photos : Roxane Bunel, Caroline Amalric, Sophie Leroux

Les Foulées de l’Éolienne

Les 16èmes Foulées de l’Éolienne se sont déroulées le samedi  11 novembre 2017 par un temps idéal. Tout a commencé à 14h  par les épreuves des enfants dont les plus jeunes étaient nés en 2013. Les différentes courses ont eu lieu en bordure de l’esplanade Charles De Gaulle.

Puis à partir de 15h les épreuves des adultes ont eu lieu sur deux parcours dans la garrigue autour de Clapiers: 320 inscrits sur la course pédestre de 14km et  278  sur celle de 8km. Un long cortège de lauréats a été récompensé par le maire Eric Penso à l’issue des différentes épreuves.

Les photos ont été prises par  Anne-Marie Manville et Bernard Martin-Rabaud, membres de l’APC.