Atelier prise de vue en lumière artificielle

  

Le 28 mars, nous avons achevé la série des 3 ateliers “Maitrise de la Lumière et prise de vue en situation spectacle” animés par S. Alba.

17 d’entre nous avons suivi ces ateliers et déposé plus de 80 photos dans l’album PIWIGO ouvert à cet effet sur le site de l’Atelier.

La séance du 10 Avril a été consacrée au visionnage des photos et à leur évaluation. Au cours de cette séance, chacun a pu exprimer les difficultés rencontrées, et discuter des remèdes appropriés, avec l’aide de Serge, Jef, Julien et Jean-Louis.

Tout ceci nous a permis de prendre du recul par rapport à nos photos comme par rapport à l’ensemble du travail. Ainsi, alors que nous devions en principe, respecter les conditions de travail en situation de spectacle, nous sommes rapidement montés sur la scène, pour nous rapprocher des modèles. Les séances ont ainsi donné plus de portraits que de photos en pied. Du coup, certaines critiques ont pu être faites sur le manque de rigueur artistique de ces portraits.

L’ensemble de l’expérience a révélé une grande motivation pour ce genre d’atelier, et nous a donné envie de continuer, en donnant plus d’attention à la préparation artistique proprement dite.

Nous avons apprécié l’ambiance conviviale dans laquelle se sont déroulées les séances. Et la disponibilité d’Aurélie et de Mabe qui ont accepté de nous servir l’une de modèle et l’autre d’artiste de circonstance.

Et bien entendu, un grand merci à Serge pour sa gentillesse, sa disponibilité et son savoir-faire. Ses deux talents réunis de maître de la lumière et de photographe ont permis de réaliser cette expérience unique et enrichissante. Sans lui, elle n’aurait pas pu avoir lieu.

Robert Lifran

 

L’Atelier participe à la Semaine des Arts à Jacou

Le week-end du 16 et 17 mars, une partie de nos photographies « Effet miroir » ont été exposées dans le cadre de la semaine des arts à Jacou.

Les photographies présentées à la salle de la Fabrique ont côtoyé les travaux des différents ateliers créatifs, ainsi que les étranges présences de l’artiste Joël Bast, disposées dans les salles et dans les rues avoisinantes.

Deux jacoumards de notre club, Francis Dubau et Michel Boisnard, avaient établi le lien avec la MJC de Jacou autour de ce projet et participé activement à sa préparation.

Un grand merci à eux, ainsi qu’à Karine Faucheux, directrice, et Marie-Jo Psaïla, présidente de la MJC.