Exposition annuelle : Refuges

Comme chaque début d’année, l’APC a livré au public son travail de l’année précédente lors du week-end du 25 au 27 Janvier.

© Dominique Louppe

Le thème choisi en 2019 portait sur les refuges. Refuges de la vie quotidienne, refuges de l’enfance, refuges de montagne, refuges plus dramatiques quand les personnes sont confrontées aux menaces et aux risques physiques, comme dans le cas des jeunes rejetés par leur famille en raison de leur orientation sexuelle, ou comme les réfugiés échappant à la guerre et à la misère.

Marie-Noëlle Quéré

Les photographes ont aussi abordé les refuges plus personnels, spirituels, paradis artificiels ou simplement refuges personnels, traités de façons variées.

Le public nombreux (plus de 300 visiteurs) a manifestement apprécié la diversité des approches et l’engagement des photographes. Il s’est exprimé sur les photos, et, fait remarquable, la quasi-totalité des photos a reçu un ou plusieurs suffrages, ce qui témoigne de son adhésion globale à la sélection effectuée.

Le Samedi, une conférence de P.F. Tort, qui était l’initiateur et le porteur du projet, a attiré un public nombreux et captivé par une approche approfondie du thème, depuis les temps bibliques jusqu’à l’architecture moderne.

Deux studios éphémères, animés par Sarah Khellil et Roxane Bunel, ont permis aux personnes le désirant de se faire tirer le portrait dans des contextes variés, sérieux ou pleins d’humour et de poésie. Cette activité a été aussi très appréciée du public, des jeunes comme des aînés.

L’exposition poursuit désormais sa vie à la Médiathèque A. Camus, puis elle sera visible lors de la Semaine des Arts à Jacou, en Mars, et enfin au Centre d’information et de documentation du Lycée Joffre en Avril.

Les photographes de l’APC remercient leurs nombreux amis et supporters, les élus et la Mairie de Clapiers dont le soutien est fidèle depuis de nombreuses années. Et ils repartent déjà pour préparer l’exposition de l’année prochaine.