Exposition “Le Lez”

Le Lez devient le thème du travail photographique de l’Atelier Photo de la MJC de Clapiers en 2008.

Produire des images originales et esthétiques qui couvrent la totalité de notre cours d’eau, capter ses reflets, ses brumes, ses berges, essayer de s’approprier l’âme de ce petit fleuve calme et paisible mais qui peut très vite devenir impétueux a été notre défi depuis une dizaine de mois.

Dès la préhistoire, le Lez, ce petit fleuve d’une trentaine de kilomètres, qui coule du nord au sud, des Matelles à Palavas les Flots, attire les Hommes .

Exposition 2009 - Le Lez
Exposition 2009 - Le Lez

Sept siècles avant l’ère chrétienne, Etrusques et Grecs l’utilisent pour commercer puis ce sont les romains qui en font l’axe d’échange entre la voie domitienne et la Méditerranée ;   on transporte le vin, l’huile, le poisson, les minerais, et Latera est un port…

Quelques siècles plus tard, la force motrice de ses eaux est utilisée pour faire tourner les roues à aubes des moulins. Manufactures de farine, de papier ou de poudre à canon, mais aussi les scieries de pierre ou de marbre qui bordent ses rives participent à l’économie locale.

Au 18° siècle, Henri Pitot dirige la construction d’une canalisation qui se termine par l’ aqueduc des Arceaux, et l’eau du Lez va alimenter les fontaines de la ville améliorant ainsi sa salubrité.

Le Lez c’était aussi un lieu de rencontres festives avec les guinguettes des années folles comme celle de Montplaisir à Castelnau et les pêcheurs à la ligne ou les “jouteurs“.

Aujourd’hui, fleuve champêtre jusqu’ au parc Méric, cher au peintre Bazille, il s’urbanise en traversant Montpellier, devient plus majestueux en baignant les pieds de l’Hôtel Régional, avant de se faufiler au  milieu des nouveaux quartiers de Port Marianne d’où il deviendra navigable jusqu’ à la mer…

Le Lez, toujours lui, devient le thème du travail photographique de l’Atelier Photo de la MJC de Clapiers en 2008.

Produire des images originales et esthétiques qui couvrent la totalité de notre cours d’eau, capter ses reflets, ses brumes, ses berges, essayer de s’approprier l’âme de ce petit fleuve calme et paisible mais qui peut très vite devenir impétueux a été notre défi depuis une dizaine de mois.

Nous livrons à vos regards une sélection des photos de chacun des  photographes… et nous aurons aussi le plaisir de participer avec d’autres clubs photos de l’Agglomération à l’exposition photo grand public qui se tiendra pendant le 13° Congrès Mondial de l’Eau à Montpellier, début septembre.

Photographies de :

/ Alexandre GUY /  Cathy CASTEL /  Danièle VIGNAL /  Eugénie MONTI /  Françoise PORTE  /  Geneviève CONEGERO  /  Helena SOLE-SEVAL /  Isabelle COUPIER / Jean Claude JOUVENEL /  Jean Michel CEAS /  Julien BERTHAUD /  Laurent BENARD /  Marina PISCOTTI /  Patricia PENTENERO /  René MAITRE /  Sylvie MARTIN /  Taric  ELAFI /  Michel MAUREL /  Yves FANJAUD /

Vous pouvez voir une galerie des photographies.

Exposition “La statue, elle voit, elle regarde…”

La statue, qu’elle soit de pierre, de bois, d’acier… a vu changer le monde, mais elle a aussi le droit de continuer à ”voir son monde”. Et cette année, les photographes de l’Atelier Photo de Clapiers ont voulu s’associer à ces ”Imperturbables”, installées ici ou là, célèbres ou méconnues. Ils ont cherché à les faire vivre, leur rendant la vision.

Elles occupent le centre de la place ou siègent devant la faculté; elles trônent à l’angle des rues ou dominent la fontaine; elles font face à la mer, à la ville et au monde…

Exposition 2009 - La statue, elle voit, elle regarde
Exposition 2009 - La statue, elle voit, elle regarde

On les croise, indifférents ou curieux, selon la fréquence de nos passages. Parfois un rayon de soleil ou un oiseau posé sur elle attire notre attention.

Mais la Statue immobile qui veille là, peut être depuis de nombreuses années, que voit-elle… que regarde t- elle ?

Son environnement, bien que géographiquement le même est en perpétuel mouvement.

Statique, la Statue, oui, mais tout bouge tout le temps, autour d’elle !

Autour des 3 Grâces, les véhicules automobiles ont remplacé les voitures à cheval, mais ont aujourd’hui cédé à nouveau leur place au tramway. Les jupes ont raccourci et succédé aux crinolines et chapeaux melons…

La statue, qu’elle soit de pierre, de bois, d’acier… a vu changer le monde, mais elle a aussi le droit de continuer à ”voir son monde”. Et cette année, les photographes de l’Atelier Photo de Clapiers ont voulu s’associer à ces ”Imperturbables”, installées ici ou là, célèbres ou méconnues. Ils ont cherché à les faire vivre, leur rendant la vision.

Vision du monde, vision d’un monde, de celui que le créateur prête à l’œuvre inanimée mais qui incarne, à son tour, un hommage à d’autres hommes.

De l’humour, de la tendresse, de la poésie, de la nostalgie, du sentiment, tout cela est évoqué dans ce libre exercice de photographie .

Elle voit… elle regarde… une autre façon de considérer les statues qui nous entourent…

Les Statues et les photographes :

‘méditerannée” de Maillol . Alexandre Guy

Le rhinocéros de bois du zoo du Lunaret. Alexandre Guy

“point of view”, totem de Tony Cragg. Alexandre Guy

La Loire et le Loiret de Corneille Van Clève (1703-1707). Julien Berthaud

Le marin. Françoise Porte

Jean Jaurès. Danièlle Vignal

Le Pompéien. Cathy Castel

Le chien de la place de Polis (Sienne). Cathy Castel

Bouddha de la protection. Ghislaine Castet

Clémenceau. Jean Louis Blanchemanche

El maestro Luis Millet. Jean Louis Blanchemanche

François 1° . René Maitre

Le pouffre de Sète . René Maitre

Stanislas Leszczynski . René Maitre

Poséïdon . Michel Maurel

Le Timonier. Marina Pisciotti

El colibrí. Marina Pisciotti

Les quatre parties du monde. Isabelle Coupier

Deux anges . Sylvie Martin

Alphonse Daudet. Jean Claude Jouvenel

Georges Brassens. Jean Claude Jouvenel

Pierre Paul Riquet. Yves Fanjaud

Jeanne d’Arc . Yves Fanjaud

Nimeno. Yves Fanjaud

Le discobole. Jean Michel Céas

Divinité indonésienne . Jean Michel Céas

L’ ange amour. Nathalie Palacin

La comodona. Héléna Solé Seval

Bolivar el libertador. Héléna Solé Seval

Gekko. Héléna Solé Seval

Samothrace. Stéphane Bonnaric

Femmes de Londres. Geneviève Conejero

Arbre de Londres. Geneviève Conejero

Le penseur . Geneviève Conejero

Orlando Furioso. Patricia Pentenero

l’outre tombe. Tarik Elafi

John Betjeman, poète et écrivain britannique. Jean Michel Céas (pour l’affiche)

Exposition “Images de textes”

Textes choisis par les photographes et illustrés librement.

Interprétation en images, de mots alignés entre points et virgules.

Les photographies sont présentées avec une mise en scène de l’auteur qui contribue à exprimer l’écrit.

Le photographe se sert de sa sensibilité, de ses émotions et de ses images pour nous donner à voir un peu de lui même.

Aussi variés sont les mots qui sont la base, aussi inattendues peuvent être ces installations.

La recherche est diverse, le résultat peut surprendre, mais ne laissera sûrement pas indifférent.

Photographes et textes

Alexandre Guy : ”Gois a la devotissima imatge del sant Crist de la Sang ”

Astrid Paillous : ” Tango!”

Cathy Castel : ”Tourbillon de la vie ” (Jeanne Moreau)

Francine Audouy, Elisabeth Morisson : ”San Francisco” (Maxime Le Forestier)

Françoise Porte : ”Jardins à Damas” (Khalil Mardam )

Geneviève Conejero : ”Juste l’écho” (Sabine Jourdain)

Ghislaine Castet : ”Reflets de Manhattan” (Gigi Castel)

Héléna Sole-Seval : ”De l’autre côté du miroir ”(Lewis Carroll)

Isabelle Coupier : ”Les cinq libertés” (Virginie Satire)

Jean Louis Blanchemanche: ” Sensation” (Arthur Rimbaud)

Jean Michel Céas : ”Ali et Félix” ( Benabar)

Jean Michel Céas: ”La vigneronne” (Marcelin Albert)

Julien Berthaud : ”Le papa du papa” (Boby Lapointe)

Laurent Benard : ” Galaxie éphémère ”

Nathalie Palacin : ”Libellule et papillons” (Céline Dion)

Patricia Pentenero : ”Dans Arles, où sont les Aliscamps…” (Paul Jean Toulet)

René Maitre : ”De la vigne au vin ” (Giggi el papa)

Tarik Elafi : ” Des Chiffres et des Lettres”

Michel Maurel : “Paris at night ” (Jacques Prévert):

Yves Fanjaud : ”Il pleut” (Raymond Queneau)

et ”Un sourire” ( Dale Camegie) : installation collective des photographes de l’ Atelier